Always A Plan B, c’était à la base un joli projet. J’avais envie d’allier mes deux passions: l’écriture et la création. Il allait me permettre de partager le scrapbooking et mes récits de voyages.

Mais au même moment, j’ai décidé de devenir démonstratrice Stampin’up. En essayant de réussir ce challenge, j’ai revu à la baisse mes exigences pour le blog. Je me suis aussi perdue dans la multitude de sujets que je voulais aborder. Donc, je n’ai pas assez travaillé en profondeur dessus…

J’ai oublié qu’un blog doit avoir une orientation. Une ligne directrice. Always A Plan B est avant tout un blog créatif.

Au-delà de ça, tenir un blog n’est pas une mince affaire. La régularité, la richesse du contenu et la qualité des visuels sont les clés. J’ai pesté au début sur le référencement et la lisibilité des articles. J’aurais dû les prendre comme des conseils avisés pour m’aider à réussir au mieux.

Je sais, il y a beaucoup de blogs où il n’y a pas ces exigences. Seulement, je ne voulais pas faire une blog avec un design pourri qui ne contiendrait que deux photos de mauvaises qualités par article et quatre mots histoire de dire que j’avais rempli le quota wordpress.

On m’avait émis l’idée de passer sur un format YouTube mais ça ne m’attire pas pour l’instant. Au-delà, ce blog a été pensé entièrement selon mes goûts (eh oui, ce n’est pas un format prédéfini de WordPress mais un thème libre personnalisé par le meilleur!) Je ne veux pas le laisser tomber. Je préfère retenter l’aventure blogguesque, dans une bonne dynamique cette fois. Je m’explique.

J’ai écrit quelques lignes sur ma page concernant l’abandon d’Always A Plan B (page/blog) depuis début 2018.

A un moment, j’ai eu un raz-le-bol général de ce que je voyais sur Facebook. Des groupes qui font plus de flicage que de scrap. Des créations pas vraiment abouties. De nouvelles scrappeuses qui achètent des masses de matériel en demandant à quoi sert ceci ou cela. Des accusations de plagiat de tous les côtés. Je me suis perdue dans cet environnement devenu compétitif et dans ce manque d’originalité. Le matériel Action, ça va bien une journée mais à un moment, on a envie de revoir les jolies collections des marques de scrap.

Du coup, l’envie est passée. Pendant des mois, je m’asseyais à mon bureau mais rien ne venait. A quoi ça rimait de partager ses créations?

Et puis, j’ai dû réorganiser mon atelier. Je me suis émerveillée devant toutes ces belles choses cachées au fond de mes tiroirs. Ensuite, je me suis décollée de Facebook et de sa négativité. Je suis allée flâner dans les magasins de scrap. J’ai regardé des vidéos sur Youtube. J’ai retrouvé des scrappeuses passionnées, qui faisaient découvrir des collections de My Simple Stories, American Crafts, Sokai, Chou Flowers, etc. Ces marques qui produisent du matériel de qualité, qui ont dans leur DT des créatrices talentueuses et motivées par la découverte, la création, l’apprentissage, le partage. L’évidence m’a sauté aux yeux: pourquoi je ne reviendrais pas aux bases? Avant que les Actions & AliExpress ne prennent le devant de la scène de la scraposphère?

J’ai pris le temps d’aller sur mes bon vieux sites de scrap préférés: j’en ai pris pleins les yeux. Toutes ces nouvelles collections, ces couleurs, ces nouveaux rangements. J’avais oublié que c’était ça le vrai scrap: dénicher des merveilles et colorer sa vie! Il était temps de se remettre en selle et de se donner les moyens de retrouver du plaisir dans ce loisir.

Je vous mets mes deux sites chouchous:

La Fourmi Créative

Craftelier

Etape 1: Le rangement de l’atelier

Je suis une bordélique née. J’ai pourtant deux parents ordonnés!! Le rangement et moi, ça a toujours fait deux. J’entasse. Je range en bourrant n’importe comment les placards. Je ne jette rien. En clair, je passe plus de temps à chercher les objets qu’à en profiter.

A chaque déménagement, j’entends « mais comment tu fais pour accumuler autant de bazar? »  Ce n’est pas l’idéal pour redémarrer. L’ampleur de la tâche s’avère assez énorme lorsqu’on accumule du matériel depuis huit ans.

J’ai absolument TOUT sorti. Même les rares choses rangées dans des boîtes. Nouveaux rangements en mains (merci Crate Paper et We R memory keepers pour vos dernières merveilles), j’ai réuni les die cuts avec les die cuts, les autocollants avec les autocollants et ainsi de suite. J’ai jeté tout ce qui ne me servirait jamais. Vous savez, les « au-cas-où » que l’on garde et qui prennent la poussière.

Fini le superflu et bonjour les rangements dédiés, clairs et ordonnés.

Etape 2: Se laisser aller à la création

On a toujours tendance à se laisser emporter par ce que font les autres. C’est plus facile que de se creuser la tête. Sauf qu’en début d’année, mes créations ne me ressemblaient plus du tout. J’avais fini par faire des créations mécaniquement, parce que je devais publier quelque chose sur ma page tous les deux jours. Je partageais frénétiquement sur tous les groupes que je connaissais pour avoir de la portée et des vues. Nullissime.

Depuis quand l’expression de l’art est devenu une course?

Il ne tenait donc qu’à moi de retrouver mon style, sans me soucier de ce que les autres allaient en penser. Et sans chercher la reconnaissance. Je suis d’ailleurs plutôt contente de la réaction qu’à susciter ma « carte de reprise » ainsi que l’évocation de l’évolution de la scraposphère. Oui, la licorne, c’est un peu cliché mais tellement mignon!

Etape 3: Ne rien lâcher!

On prend toujours des résolutions à la rentrée qui se cassent la figure deux mois après. Je ne vais pas vous dire que je vais tout de suite publier un article par semaine. J’ai juste envie de retrouver ma dynamique créative.

J’ai certains projets en tête:

  • Le traditionnel 3D d’Halloween. Mon projet préféré de l’année!
  • Un mini-album intégrant à la fois du scrap et du crochet. Je vous parlerais du crochet dans un prochain article.
  • Un projet 3D de Noël. Je n’ai rien fait l’année dernière à cette occasion!

Il faut que je me remette à l’apprentissage du lettering également.

Prendre le temps et apprécier, ce sont les maîtres mots!

Parce que j’aime écrire sur ce blog, et j’ai vraiment envie de le faire librement. J’ai trouvé des astuces géniales pour la prise de photos de mes créations que je vais vite mettre en pratique. Franchement, il faut admettre que la qualité de la photo, ça donne immédiatement envie ou non de lire l’article. WordPress est vraiment intuitif dans son utilisation et le fait de pouvoir mettre en page ses articles comme on le souhaite, c’est ultra motivant =)

ALWAYS A PLAN B, C’EST REPARTI!