Les voyages sont toujours une bonne occasion pour moi de faire des minis-albums. Je reviens avec un tas de photos qui méritent d’être mises en valeur! Et celui de New York en Mai ne fait pas exception à la règle. J’avais même tellement de photos que j’ai décidé d’en créer deux! Le second fera donc l’objet d’un autre article.

Ce mini est inspiré d’un tutoriel de Julie Blanc, la créatrices des Papiers de Pandore. J’ai réalisé la couverture à partir d’un carton gris de 4mm, d’un tissu d’encadrement beige et d’un tissu à paillettes rose clair.

Les tissus d’encadrement sont un bonheur à travailler pour des structures de mini, il faut juste bien maroufler au moment de l’encollage pour ne pas avoir des bulles disgracieuses.

Le livret intérieur est réalisé à partir de papier blanc.

La forme est destructurée, et, en ouvrant l’album, on découvre des feuillets de différentes tailles.

J’ai travaillé les fonds de deux manières:

Une partie en superposant des chutes de papiers.

Une partie en mélangeant de l’eau et de la distress Oxide.

J’ai profité de ce mini album pour utiliser deux outils de We R Memory Keepers:

Le Tab Punch Board

Le Mini Alphabet Punch Board

J’ai longtemps hésité avant de les acheter, me disant que c’était du pur confort et pas de l’indispensable.

La première punch board sert à faire des onglets de toutes les tailles et adaptés à tous les formats de feuilles.

La deuxième sert à perforer facilement toutes les lettres de l’alphabet et quelques symboles. Elle existe également en grand format mais étant donné ma passion du mini album, j’ai préféré partir sur le petit modèle.

Comme l’ensemble des outils We R Memory, l’utilisation est facile, ludique, avec un petit manuel où toutes les indications sont données.

J’ai posé les spirales roses à l’aide de ma Bind-It-All. Je m’en sers rarement mais je suis bien contente de l’avoir dans ces cas là!