De tous les loisirs créatifs que j’ai pu côtoyer ces dix dernières années, la couture est celui qui m’a toujours paru complètement INSURMONTABLE. Impossible. Difficile. Complexe. Et j’en passe.

Pourtant, mon admiration pour les personnes qui s’y exercent est sans commune mesure. Je dirais même que cela me fascine. Elles sont capables de faire d’un simple morceau de tissu une magnifique robe ou jupe. C’est différent du scrapbooking, qui est accessible à tout le monde. Il ne faut rien apprendre de particulier pour savoir coller une photo sur une feuille. Je trouve les techniques beaucoup moins complexes.

Il y a deux ans, j’ai investi dans une machine à coudre spéciale pour le loisirs créatif, la Stitch Happy de We R Memory Keepers. Pas dans le but de me lancer mais dans celui de faire des coutures droites sur mes créations de scrapbooking. 

Cette mignonne petite machine rose a donc débarqué chez moi et… Elle est restée un objet de décoration pendant deux ans.

Pourquoi? Je ne suis jamais arrivée à dépasser le stade l’enfilage du fil. Oui, oui, je sais… Blonde… Mais quoi qu’il en soit, je suis restée sur cette image de loisir inaccessible. La peur de la couture, c’est un peu comme la peur de la page blanche après tout!!

J’ai continué à faire mes petites coutures à la main, avec la frustration continuelle de voir cette machine trôner sur mon étagère ou de voir des connaissances se mettent à la couture avec brio. 

Mais récemment, j’ai eu besoin de faire l’acquisition d’un petit panier en tissu. Je suis allée sur Etsy et j’ai cru m’étouffer en voyant les prix. Ayant un trop plein de temps libre, je me suis dit que c’était le moment idéal pour tenter à nouveau le terrible enfilage de fil!!

Je me suis assise, j’ai lu et relu le manuel d’instruction. Et ENFIN, j’ai compris comment il fallait s’y prendre. Après la première ligne de points, je me suis dit « je n’y arriverais JAMAIS ». Il faut dire que j’ai fait mon premier essai sur une chute de rideaux en lin/polyester plastique… Pas l’idéal pour se faire la main! 

Mais hors de question de reculer cette fois! J’ai regardé des vidéos, appris ce qu’était un point d’arrêt et me suis lancée dans la confection de petits sachets de lavande. 

Quand ces sachets ont été terminés avec plus ou moins de succès, j’ai fait deux ourlets de rideaux. Autant dire que ce n’était pas la joie: bourrage de fil, aiguilles qui volent en éclat, points de couture froncés – Hein quoi? Régler la tension du fil? Késako? Hop, retour sur internet pour comprendre. 

Enfin, je me suis dit, autant me lancer dans la confection du dit panier. Et surprise!! Les coutures étaient droites, propres et j’ai même poussé le vice jusqu’à insérer un passepoil dans ma création.

TADAMMMMM!

Alors bien sûr, ce n’est pas parfait. Mais j’en suis néanmoins très fière! Il n’y a vraiment rien de plus gratifiant pour moi que de faire quelque chose soi-même. Je compte me lancer de nouveaux petits défis couture et essayer de m’améliorer. 

N’hésitez pas à me dire en commentaire quels sont les défis créatifs que vous aimeriez réaliser en cette fin d’année!

<3